Un partenaire de plus pour l’Hydroptère DCNS

Alors que l’Hydroptère DCNS est en stand-by à Los Angeles dans l’attente d’une fenêtre météo favorable pour sa tentative de record du Pacifique, une nouvelle PME française a annoncé son soutien au trimaran volant. Un signal fort salué par l’équipe d’Alain Thébault et leur partenaire- titre, DCNS, leader mondial du naval de défense et innovateur dans l’énergie.

ATHEOS, cabinet de conseil classé parmi les premiers acteurs du marché de la sécurité des systèmes d’information en France accompagnera l’Hydroptère DCNS au rang de « Partenaire Officiel » pour une durée de trois ans. Fondée en 2002, la société réalise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros et emploie plus de 130 consultants à travers la France.

« C’est un double accompagnement que nous souhaitons apporter à Alain Thébault et son équipe. Tout d’abord d’ordre sportif en devenant “Partenaire Officiel“ de l’Hydroptère DCNS, mais également d’ordre technologique. Nous nous engageons à mettre en œuvre notre savoir-faire en vue de protéger le patrimoine numérique de cette merveille technologique française et en particulier contre toute fuite d’informations sensibles, qu’elle provienne d’une erreur technique, humaine ou d’un acte volontaire de vol. Notre objectif sera de sécuriser la technologie du team afin qu’il demeure longtemps encore le trimaran à foil le plus rapide du monde », explique Michel Van Den Berghe, PDG d’ATHEOS.

« Au-delà de notre passion commune pour la voile, je retrouve chez ATHEOS des valeurs qui me sont chères et qui animent le programme de l’Hydroptère DCNS depuis longtemps : l’expertise, l’innovation et le désir de relever des challenges. Nous faisons confiance à ATHEOS pour protéger efficacement nos données sensibles. Le fruit de 25 années de travail, d’expérimentations en mer et de travaux de simulations numériques, des connaissances qui intéressent fortement les acteurs cherchant à “voler sur l’eau“. Ce sont des sujets très complexes, sans réelle compréhension des efforts structurels par exemple, ou de la dynamique du vol, la route peut s’avérer très longue », rappelle Alain Thébault, concepteur et pilote de l’Hydroptère DCNS.

« Nous nous réjouissons de compter un nouveau partenaire au sein de l’équipe de l’Hydroptère DCNS. Ce soutien est d’autant plus fort à nos yeux que le plan de croissance de DCNS – qui vise à doubler son chiffre d’affaires entre 2010 et 2020 – est lié à de nombreux partenariats avec des PME innovantes. Nous accueillons avec d’autant plus de plaisir ces nouveaux supporters qui ont pour objectif de sécuriser l’Hydroptère DCNS tout comme le Groupe a pour vocation de sécuriser et valoriser les océans », souligne Christophe Lachnitt, directeur de la communication du groupe DCNS.

Tandis que la ferveur des Jeux Olympiques bat son plein, l’équipe de l’Hydroptère DCNS parachève sa préparation et réalise des sorties d’entraînement en mer à Los Angeles. Une fenêtre météo favorable pourrait se profiler d’ici le milieu du mois d’aout… le trimaran volant est prêt à s’envoler pour sa première tentative de record océanique.


Contacts

ATHEOS : Béatrice Renaud
brenaud@atheos.fr
+33 6 87 35 41 23
www.atheos.fr

l’Hydroptère DCNS : Thomas Lesage
thomas@hydroptere.com
+33 6 81 44 62 83 
www.hydroptere.com

DCNS :  Emmanuel Gaudez 
emmanuel.gaudez@dcnsgroup.com
+33 6 61 97 36 63
www.dcnsgroup.com

Télécharger le communiqué

Partager sur Facebook