A+A-

Principes et fonctionnement

Conquérir de nouveaux clients, accroître sa compétitivité, renforcer son leadership exigent aussi d’initier ou de s’investir dans la recherche collaborative aux côtés d’acteurs économiques, académiques et scientifiques. DCNS conjugue ainsi son activité de recherche menée en propre, sur ses technologies dites critiques et stratégiques, à ce principe d’innovation ouverte qui revêt des formes variées.

 

visuel principes et fonctionnement - compétitivitéLES POLES DE COMPÉTITIVITÉ

DCNS est partie prenante de trois pôles de compétitivité dont deux pôles Mers à vocation mondiale :

  • le pôle EMC2 (Matériaux),
  • le pôle Mer Bretagne Atlantique
  • le pôle Mer Méditerranée

 

fonctionnement - recherche collaborativeLES THÈSES

DCNS mène une politique volontariste de co-encadrement de thèses de doctorat dans des domaines clés. Une quinzaine est actuellement menée. Toutes s’accompagnent d’accord de coopération avec les écoles ou laboratoires universitaires concernés.

 

 

fonctionnement - recherche collaborativeLES CHAIRES

Véritable facteur d’attractivité pour le Groupe, une chaire permet, au-delà de sa propre R&D, de co- construire à une échelle universitaire et opérationnelle. DCNS est membre ou membre fondateur de 15 chaires, actuellement :

 

  • chaire Resoh (Recherche en sûreté organisation hommes) – Ecole des Mines de Nantes
  • chaire Cyberdéfense – Institut de REcherche de l’école Navale (IRENav)
  • chaire Systèmes Complexes (Ecole polytechnique)