A+A-

DCNS et les pôles de compétitivité

Lancés il y a plus de dix ans, les pôles de compétitivité ont pour vocation d’accompagner l’essor des projets d’innovation dans le passage des travaux de R&D à l’industrialisation sur des marchés porteurs. DCNS est partie prenante de trois pôles.

L’essor de l’économie maritime et littorale en Méditerranée est au cœur de l’action du Pôle Mer Méditerranée. Créé en 2005 à l’initiative de DCNS qui a joué le rôle de fédérateur d’un important réseau de partenaires (industriels, PME, universités, centres de recherche), c’est désormais un vivier de collaborations porteuses. 401 membres et 327 projets innovants à son actif (chiffres 2016).

Jumeau du Pôle Méditerranée pour le littoral Bretagne-Atlantique, le Pôle Mer Bretagne dont DCNS est aussi l’un des membres fondateurs œuvre également pour le rayonnement de l’économie de la mer.

Les deux pôles, de vocation mondiale, travaillent conjointement à la sécurité et la sûreté maritime, à l’ingénierie navale, à l’exploitation des ressources énergétiques et biologiques marines, à l’environnement et à l’aménagement des littoraux. 350 membres et 273 projets labellisés à son actif (chiffres 2016).

Le Pôle EMC2 dont DCNS est partenaire est une plateforme de recherche et technologie unique dédiée à l’ensemble de la filière composite, de la conception à l’industrialisation de pièces. 422 projets labellisés depuis sa création en 2005.