Environnement

Notre Responsabilité environnementale

L’environnement, l’un des 3 piliers de la RSE
« Réduire nos impacts, favoriser l’éco-conception et partager nos meilleures pratiques environnementales »

Environnement : sous le signe du progrès continu

Quatre axes structurent la politique environnementale de DCNS :

- protéger la mer et les milieux naturels
– se conformer aux exigences réglementaires
– concevoir des navires éco-efficients : pour cela, DCNS privilégie l’éco-conception
- inscrire l’ensemble de sa démarche dans une logique de prévention et d’amélioration continues

Souhaitant minimiser les impacts de ses activités sur les milieux naturels, DCNS maîtrise ses consommations d’eau et d’énergie, gère, valorise et réduit la production de déchets à sa source et réduit ses émissions. En 2008, ses consommations d’électricité, d’énergies fossiles (gaz, FOD) et d’eau (industrielle, potable…) sont toutes en baisse.

Management environnemental : DCNS salué
Depuis 2008, tous les sites de DCNS sont certifiés ISO 14001 au titre de son système de management environnemental (SME). Placée sous le signe du progrès continu, cette certification est renouvelée à fin 2009 : les auditeurs ont, à cette occasion, salué l’engagement du réseau environnement de DCNS ainsi que ses efforts en matière d’éco-conception.

Par ailleurs, DCNS prépare l’avenir dès aujourd’hui et s’apprête à mettre en œuvre les directives de la future norme ISO 26000, référence internationale en matière de RSE, qui sera publiée le 1er novembre  2010.

Former, sensibiliser
Dans le cadre de sa certification 14001, DCNS a sensibilisé près de 7 000 collaborateurs aux enjeux environnementaux et aux comportements à adopter.

En continu, les collaborateurs bénéficient de programmes et de modules dédiés à l’environnement, avec, en 2009, un objectif de renforcement des compétences sur les sujets liés aux risques (analyse des incidents, transport de matières dangereuses…). Rien d’étonnant lorsque l’on sait que la maîtrise des risques est le socle de la certification environnementale ISO 14001.

Enfin, le Groupe se dote d’un nouvel outil de référence et de sensibilisation en ligne avec son engagement dans le domaine du nucléaire. La charte de sécurité nucléaire permet le partage de règles comportementales communes, en particulier sur les aspects sûreté et radioprotection. Ces règles visent à protéger les hommes, les biens et l’environnement. L’attention de chacun est également attirée sur la confidentialité et les actions à mener en cas de crise.

« Nos sites sont situés au cœur des villes et sur les littoraux, et nous sommes viscéralement attachés à la mer. Notre responsabilité est donc de protéger les Hommes et les écosystèmes marins. »

L’éco-conception des navires permet de prendre en compte des critères environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un navire, à savoir de sa conception initiale à sa “fin de vie” (démantèlement, recyclage). Cela permet de concevoir des navires éco-efficients, capables de combiner performance et moindre impact environnemental. DCNS est fortement engagé dans cette démarche.

Management environnemental

Gestion des risques
Dès 2005, DCNS met en place une politique de gestion des risques environnementaux, réalisant une cartographie des risques établissement par établissement. Les plans d’actions locaux sont conduits par les conseillers et relais environnement. Le processus de certification du système de management environnemental (ISO 14001) intègre notamment de nombreux audits des risques.

Green IT : communiquer vert et vertueux
Préserver l’environnement tout en réduisant les coûts : depuis 2005, la Direction des Systèmes d’Information (DSI) s’y engage. Rationalisation des moyens d’impression, promotion de la visioconférence pour limiter les déplacements et les rejets de CO2, utilisation de papier recyclé… autant d’actions de progrès qui contribuent à une maîtrise renforcée de l’impact environnemental. Aujourd’hui, la DSI axe ses recherches autour de 3 champs : la consommation électrique, de papier et le recyclage des matériaux informatiques en fin de vie.

Passeport Verts : pleins phares sur les polluants
Identifier, localiser, quantifier et suivre les polluants présents à bord d’un navire, de sa conception à son démantèlement : c’est la raison d’être du Passeport Vert de l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Pour mieux maîtriser l’impact environnemental de ses navires et préserver la santé et la sécurité des personnels, DCNS a adopté le Passeport Vert. Les nouveaux navires conçus pour la Marine Française en sont tous équipés, et le concept a vocation à s’exporter auprès des marines étrangères. Le Passeport Vert peut aussi être utilisé pour des flottes en service ou des navires en fin de vie. La Marine nationale s’est ainsi engagée à en pourvoir ses 80 principaux bâtiments en service.

Maitriser l’impact environnemental de l’activité

Contre le CO2
DCNS mesure les émissions de CO2 générées par les déplacements de ses collaborateurs et met en place, au niveau des établissements, des plans d’amélioration. Lorient est ainsi doté d’un plan de déplacement tandis que Cherbourg et d’Indret sont répertoriés au Plan national d’allocation des quotas.

En 2009, le Groupe va plus loin et fait le Bilan Carbone de ses activités sur l’ensemble de ses sites. Les principaux sites émetteurs de CO2 font l’objet d’une démarche de sensibilisation particulière. Fin 2009, grâce aux économies de CO2 réalisées sur les systèmes de chaufferies des centres de Cherbourg et d’Indret), DCNS a pu vendre des certificats d’économie d’énergie.

Actions locales
La communauté d’agglomération du Grand Angoulême invite les acteurs locaux à signer une Charte d’Engagement en faveur de l’environnement. DCNS répond présent via son site de Ruelle-sur-Touvre. Au Mourillon, la consommation de papier baisse, elle, de 11 % en 2009 par rapport à 2008.

REACH : des impacts sous contrôle
Depuis le 1er juin 2007, les producteurs et importateurs de produits chimiques doivent apporter la preuve de leur innocuité. Utilisateur de tels produits, DCNS met en place dès 2008 un processus permettant de prendre en compte la réglementation européenne REACH.

2010, année de la biodiversité
Situés au cœur d’écosystèmes marins et sur les littoraux, les sites de DCNS ont une responsabilité quant à la maîtrise de leurs impacts sur ces environnements. En 2009, de premières analyses sont conduites et les personnels sont sensibilisés à ces enjeux. A Toulon, DCNS est partie prenante de l’opération “Fort Propre” en partenariat avec la Marine nationale.